Soutien au mouvement national des IBODE

En lien avec les revendications nationales nous portons à votre connaissance  les revendications locales suivantes :

– L’application pleine et entière du décret d’actes. – Le Décret 2015-74 du 27 janvier 2015 précise que l’immobilisation des fractures et la suture sont des actes exclusifs de l’IBODE dans les conditions fixées par un protocole. Le pacte de « refondation des urgences » présenté par la Ministre de la Santé, prévoyant la mise en place de protocoles de coopération est une atteinte au champ de compétences des IBODE.

– La mise place d’un véritable plan de formation : faciliter l’accès à la VAE et à l’école d’IBODE des IDE en fonction dans les blocs opératoires.

– La mise en place d’une rentrée annuelle à l’école d’IBODE du CHU.

-L’amélioration des conditions de travail : des blocs opératoires à taille humaine et respectueuses des compétences de chacun.

– La reprise active de la réingénierie de la formation (entamée depuis plus de 10 ans et arrêtée depuis 1 an)

– Revalorisation de la grille indiciaire par une augmentation de 80 points.

Pour plus d’informations: https://www.unaibode.fr/

Laisser un commentaire